· 

Gloire aux chauves-souris !

 

Longtemps pourchassées, les chauves-souris sont mieux considérées aujourd'hui...l'homme ayant mis du temps à s'en apercevoir...ses bienfaits sont reconnus et les méfaits qui leurs étaient attribués sont petit à petit relégués mais ont la vie dure encore dans les croyances populaires...découvrons d'un peu plus près ces mammifères si particuliers.

Ce mois d’août voit arriver les animations Chauves-Souris, comme celle du 20 août au château de Campagne dans le Périgord noir et du 28 août au Parcot à Echourgnac dans la Double (nuit européenne).

Que dire de nos Chauves-souris ?

Contes et légendes

« Prenez garde à la chauve-souris ! Elle serait un signe de mauvais présage si vous la rencontrez le jour d’Halloween et, si par malheur elle fait trois fois le tour de votre maison, c’est la mort qui viendra vous chercher. »

• Selon une légende catalane, les chauves-souris seraient nées d’une alliance contre nature entre une souris et une hirondelle. La honte amena le roi des oiseaux à leur ordonner de vivre dans les grottes ou des endroits cachés le jour et ne sortir qu’à la nuit tombée pour que personne ne découvre cette infamie.

• Dans la religion maya, il existe un dieu chauve-souris : Camazotz.

• En Chine, c’est un symbole de bonheur et de prospérité.

• Au Tonga, en Afrique de l’Ouest, en Bosnie et en Australie, elles sont sacrées : les locaux les considèrent comme une manifestation physique d’un esprit errant.

• Elles représentent un esprit malin chez certains Amérindiens.

 

• En Occident, les chauves-souris étaient persécutées parce qu’on croyait qu’elles propageaient des maléfices. Pour lutter contre les mauvais sorts, on les clouait sur les portes…

Idées reçues

On connait tous quelqu’un qui connait quelqu’un qui connait quelqu’un…qui a eu une chauve-souris dans les cheveux !

Non, elles ne s’accrochent pas dans les cheveux ! Non, elles ne sucent pas notre sang en dormant ! Les chauves-souris ne sont pas aveugles ! mais elles voient avec leurs oreilles ??? Elles ne sont pas des rongeurs ! Elles ne pullulent pas ! et ne portent pas malheur !

 

Nous allons démystifier tout cela et nous allons voir que nous avons tout intérêt à les accueillir comme des alliées.

Un peu de connaissance...

Chiroptère signifie « mains ailées ». Le terme « chauve-souris » vient du latin « Cawa sorix » qui signifie « chouette », « souris ». Par la suite, le terme « Cawa = Chouette » est devenue « Calve = Chauve ».

• Les chauves-souris sont apparues il y a environ 55 millions d’années.

• C’est le deuxième groupe de mammifères le plus large après celui des rongeurs. Elles représentent environ 20 % des mammifères avec un total mondial d’environ 1 400 espèces.

• Les espèces sont divisées en deux sous-ordres :

› les Microchiroptères : petits yeux et grandes oreilles. Il compte 17 familles, 146 genres et 814 espèces.

 

› les Mégachiroptères : grands yeux et petites oreilles. IL compte 1 famille, 41 genres et 170 espèces.

...et un un peu de biologie

Tout d’abord toutes les Chauves-souris d’Europe sont insectivores et vivent la nuit. Elles capturent les insectes dont les moustiques.  

 

Elles sont dotées d’un outil performant : l’ultrason. C’est-à-dire qu’elles émettent des sons à fréquence très élevée inaudibles à nos oreilles. Ces sons sont renvoyés sous forme d’écho, très fins et plus précis. La plupart des Chauves-souris ont de grandes oreilles, comme les Oreillards, qui leurs servent de parabole pour capter cet écho qui revient. Le cerveaux analyse et dresse une image très précise de l’environnement dans lequel elles évoluent. On peut dire qu’elles voient avec leurs oreilles ! Elles évitent ainsi le moindre obstacle.

et hop on fait tomber les croyances...C’est le seul mammifère volant et pour se faire le squelette est composé d’os très fins et souvent creux pour avoir un vol léger et rapide. Ce sont des créatures fragiles, dotées d’un équipement qui leur permet d’éviter les obstacles et donc aucune raison de s’accrocher dans les cheveux, c’est même un danger pour elles. Et si une Chauve-souris s’approche si près de votre tête c’est peut-être que vous avez une entomofaune riche sur le cuir chevelu !

Guano de Petit Rhinolophe  (Photo : Nathalie Verger)
Guano de Petit Rhinolophe (Photo : Nathalie Verger)

Alors, pourquoi les accueillir chez soi ?

Si les chauves-souris se sont installées chez vous, c’est qu’elles y trouvent des combles chauds et accessibles (un trou de 7 mm suffit aux pipistrelles pour passer) et des terrains de chasse de qualité, comportant des milieux naturels, arborés, un cours d’eau ou des zones humides non loin. Avoir des chauves-souris chez soi est donc le signe d’un environnement de qualité.

 

En tout premier lieu on pense aux moustiques entres autres. Les Chauves-souris mangent leur poids d’insectes en une nuit et sont donc utiles pour l’équilibre écologique. Elles réguleront les invasifs au potager.

Comment les accueillir ?

 

  1. En laissant des ouvertures sous les combles (protégez le sol pour éviter les déjections d’urine), et en gardant des fissures ouvertes. Mais aussi en gardant de vieux arbres creux, véritable écosystème à lui tout seul.

      2. Ou offrez-leur un gîte d’été de votre fabrication à placer sur votre façade, ou sur un tronc d’arbre, exposé au sud-est pour capter la chaleur du matin, à 2 ou 3 mètres de haut, sans obstacle devant. Vous pouvez aussi quelquefois les entendre communiquer sous les tuiles ou dans les cavités.

PAS DE PRODUIT CHIMIQUE !! Et surtout n’utilisez aucun produit chimique dans votre jardin pour favoriser les insectes, plantez en diversifiant les espèces et mélangez fleurs et légumes.

Et malheureusement les chauves-souris paient un lourd tribut face nos adorables boules de poils, les chats ! C’est leur principal prédateur.

Si vous trouvez une chauve-souris blessée ou en difficulté, un petit trouvé au sol, contactez-nous ou retrouvez toutes les infos sur le site de la SFEPM dans SOS chauves-souris.

 

https://www.sfepm.org/sos-chauves-souris.html

Oreillard tué par mon chat ! Photo : Nathalie Verger
Oreillard tué par mon chat ! Photo : Nathalie Verger

Conclusion :

 

Observer au crépuscule le vol délicat et silencieux de ces petits êtres volants, si doux et si adroits. Vous pourrez parfois entendre une chauve-souris croquer un hanneton qui vient d’émerger du sol.

 

Partageons nos logis qui sont aussi les leurs !